Écrit par Timothé Fillon

Timothé Fillon

11 articles

4 octobre 2022

Sans Filtre : la détente du triangle de la tristesse

La Palme d’or de l’édition 2022 du festival de Cannes, Sans filtre, vient s’installer auprès du Titane de Julia Ducournau […]

19 septembre 2022

Tori et Lokita, l’alliance par-delà le sang

Les frères Dardenne font leur retour dans les salles obscures, avec leur douzième long métrage : Tori et Lokita, où la […]

19 août 2022

« Decision to leave », dans la brume de la pulsion scopique

Le maître du cinéma sud-coréen, Park Chan-wook, père de Old boy et du très remarqué Mademoiselle fait son grand retour […]

1 août 2022

Festival d’Avignon : La Bombe Humaine et Le Moine Noir

Retour ensemble sur deux pièces à l’affiche du Festival d’Avignon cet été. Car comme le disait l’astrophysicien et philosophe Aurélien […]

28 juillet 2022

Festival d’Avignon : nos pièces coups de cœur

Nous avons sélectionné pour vous 4 pièces qu’il nous semble essentielles de voir à Avignon cet été (et même après), […]

7 juillet 2022

Spectre, la nouvelle exposition du Botanique, à voir jusqu’au 7 août

Dans la salle d’exposition principale du Botanique, errent les spectres de la modernité. Des lumières tamisées étirent une ambiance crépusculaire […]

18 juin 2022

Tromperie d’Arnaud Desplechin, ou l’adultère de la fiction sur l’expérience.

« Quand je t’ai connue tu étais mure ». « -Non j’étais un fruit tombé au pied de l’arbre qui pourrissait sur […]

22 avril 2022

Zapoï dans l’image-temps : la fièvre de Petrov

Tourné la nuit car en procès le jour, avec son dernier film : « La fièvre de Petrov », Kirill Serebrennikov nous offre le pendant russe de l’Ulysse de James Joyce.

1 avril 2022

Anto-Carte de terre et de ciel.

Si d’après Paul Klee, l’artiste se situe « entre la terre et l’univers », les peintures d’Anto-Carte présentent un mélange de terre et de ciel, une ostie picturale comestible aux Beaux-Arts Mons (Bam) jusqu’au 21 août 2022.

15 mars 2022

Paradis sale, ou la vie après la mort selon Bertrand Mandico

Avec After Blue (Paradis sale), son deuxième long métrage Bertrand Mandico, nous immerge à l’intérieur d’une peinture mouvante, un assemblage […]

articles
Nos articles les plus lus